1 mai 2011

UN PROTECTEUR


C'est sous ce titre que Le Petit Journal du 11 février 1893, dans son supplément illustré, publiait l'image ci-dessus. À l'époque, les Français raillaient leurs rivaux britanniques qui venaient de s'emparer de l'Égypte en se posant comme son "protecteur". L'image garde aujourd'hui toute sa signification, étendue à la situation de tous les "protégés" arabes de l'impérialisme. Notez les postures et relevez bien la position quasi affectueuse du "protégé" dans son bel uniforme et son épée aussi dérisoire qu'inutilisable.